The Lord of the Rings: War in the North

The Lord of the Rings: War in the North

Un jeu d'action coopératif en Terre du Milieu

Le jeu d'action-RPG The Lord of the Rings: War in the North s'inspire de la célèbre saga de J.R.R. Tolkien. Trois héros unissent leurs forces et affrontent avec courage les hordes d'ennemis qui les assaillent. Le joueur peut combattre seul contre ses adversaires, ou en équipe, avec des personnages contrôlés par l'ordinateur. Lire la description complète

Les plus

  • Bon mode coop
  • Nombreux coffres de trésors
  • Belles cinématiques

Les moins

  • Intrigue très linéaire
  • Peu de changement dans les objets
  • Temps de jeu assez court

Moyen
6

Le jeu d'action-RPG The Lord of the Rings: War in the North s'inspire de la célèbre saga de J.R.R. Tolkien. Trois héros unissent leurs forces et affrontent avec courage les hordes d'ennemis qui les assaillent. Le joueur peut combattre seul contre ses adversaires, ou en équipe, avec des personnages contrôlés par l'ordinateur.

Des niveaux fluides qui plongent dans l'ambiance du film

Dans The Lord of the Rings: War in the North, nos trois aventuriers vont braver le danger pendant huit niveaux. Le jeu ne dispose pas d'une sélection de chapitres, mais les lieux que vous avez déjà visités sont indiqués sur la carte et vous pouvez y retourner si vous le souhaitez. Des orcs apparaissent sur votre route, mais toujours selon un schéma prévisible, semble-t-il.

Parfois, votre aventure prend un tournant inattendu et vous vous retrouvez soudain à explorer des donjons à flanc de colline ou à fouiller une cave à la recherche de trésors. Sur votre route, vous passez à Rivendell et vous y croiserez Elrond, Gimli ou encore Arwen. Malgré ces rencontres, l'univers du film et des livres n'est que peu exploité pour enrichir la trame de l'histoire.

La difficulté du jeu est variable. Toutefois, les modes Héroïque et Légendaire ne sont disponibles qu'après avoir terminé tout le jeu.

Un jeu d'action costaud en coop

Au début du jeu, le joueur doit choisir un des trois personnages, en fonction de son style de jeu.

Farin, le nain, est spécialisé dans les armes à deux mains, mais il manie aussi l'épée ou le marteau avec dextérité et peut jouer le rôle de tank (avec un bouclier) pour protéger le groupe. Il dispose aussi d'une arbalète, dont les carreaux dévastateurs feront des ravages dans les rangs ennemis plus tard dans la partie.

L'elfe Andriel tire sur les ennemis à distance à l'aide de projectiles magiques, mais peut aussi se joindre à la mêlée. Les projectiles magiques protègent des armes et de la magie ennemies, soignent le groupe et améliore les effets des armes à distance amies.

En sa qualité de Rôdeur, Eradan porte des armes dans chaque main et arrose les ennemis de flèches avec son arc.

Le joueur alterne les combats en solo et en équipe avec ses compagnons (contrôlés par l'ordinateur). Vous avez le choix entre une partie privée pour vos amis ou une partie publique ouverte à tous.

Au cours du jeu, vous changez de personnage. Vous gagnez de l'expérience avec un autre personnage, laquelle peut être utile dans toutes les situations.

Les combats laissent la part belle à l'action. Vous ne pouvez cibler votre adversaire : à la place, vous devez aligner la caméra avec la souris et le clavier et jeter un dé pour porter un coup, lancer une attaque à distance, ou esquiver l'ennemi. Les créatures blessées disposent d'attaques critiques spectaculaires et peuvent par exemple escalader un troll, s'installer sur sa tête et infliger des dommages mortels depuis cette position surprenante.

Vous ne pouvez sauver vos compagnons blessés avec des sorts de soin : il faut vous approcher d'eux et cliquer sur le bouton pour les secourir. Les potions servent à récupérer des points de vie ou du mana.

Les ennemis capturés laissent des objets et de l'expérience que vous pouvez investir dans le développement et l'amélioration de votre personnage.

Des cinématiques perdues au milieu d'un no-man's land

Graphiquement parlant, les personnages, les donjons et les décors du jeu restent dans l'ambiance d'un jeu d'action. On sent l'inspiration de Skyrim, le célèbre jeu pour consoles/Windows, même si The Lord of the Rings: War in the North n'est pas aussi détaillé que lui.

Malgré tout, les cinématiques sont splendides, la musique est superbe et le doublage est excellent. Certains dialogues sont toutefois impossibles à passer, ce qui les rend particulièrement pénibles lors d'une seconde partie.

Bien que les coffres débordent d'objets, ceux-ci se ressemblent tous en apparence. Par ailleurs, ils vous sont rarement utiles en tant que tels.

Un jeu coop linéaire contenant beaucoup de dialogues

The Lord of the Rings: War in the North se présente comme un jeu coop de bonne facture. Avec des amis, vous pouvez massacrer à votre aise orcs et autres créatures grouillantes. Au bout d'un temps, cependant, le gameplay linéaire, l'intrigue trop faible, et les restrictions d'exploration deviennent lassants.

Lorsque vous jouez en équipe avec des personnages contrôlés par l'ordinateur, les héros ne semblent développer aucune conscience collective. Chacun se précipite vers les ennemis sans aucune stratégie, et l'issue du combat dépend grandement de leur supériorité physique. 'Le Seigneur des Anneaux : La Guerre du Nord' est un jeu que l'on termine assez rapidement, et la campagne qu'il propose (à niveaux de difficulté variables) n'apporte rien de neuf aux jeux du genre.